Charte

Le but de NEPHROHUG est d’éduquer les patients et leurs proches au domaine de la néphrologie.
Toutes les informations médicales figurant sur NEPHROHUG émanent de sources fiables et sont validées par l’équipe médias sociaux du service de Néphrologie des HUG dirigé par Mme Pascale Lefuel. Les liens internet vers d’autres sites sont proposés à titre informatif. Le contenu de ces sites n’engage d’aucune façon les HUG

  1. La discussion, le dialogue et l’échange d’idées entre utilisateurs sont encouragés lors de la publication de commentaires sur les médias sociaux des HUG, Facebook, Twitter, YouTube, Instagram, LinkedIn, Snapchat et les blogs. L’information diffusée sur ces plateformes est destinée à encourager, et non à remplacer, les relations directes entre le patient et les professionnels de santé.
  2. Chaque message posté peut être lu, utilisé, et cité par tous. Les commentaires sont lus par des collaborateurs des HUG, responsables de la gestion des médias sociaux, chaque jour ouvrable sur toutes les plateformes et deux fois par semaine sur YouTube et les blogs. Les HUG se réservent le droit de ne pas publier les commentaires s’ils ne respectent pas les règles ici établies.
  3. L’utilisateur s’engage à ne diffuser que des informations qui sont vraies et correctes au vu de ses connaissances. Il doit fournir les sources (références, liens…) des données médicales diffusées à chaque fois que cela est possible.
  4. Les HUG encouragent les utilisateurs à faire preuve de respect et d’honnêteté. Les commentaires peu compréhensibles ne seront pas retenus, tout comme ceux qui comportent des informations erronées ou un trop grand nombre de fautes d’orthographe et de grammaire.
  5. Les propos diffamatoires, obscènes, ou discriminatoires basés sur la race, le sexe, la religion, la nationalité, l’orientation sexuelle, etc. ne seront pas publiés, tout comme ceux incitant à la haine ou à la violence. Les critiques personnelles ad hominem, ainsi que les publications injurieuses ou grossières ou contraires aux droits d’auteur ne seront pas retenues.
  6. La répétition de publications identiques ou très voisines est interdite. Par ailleurs, les messages à caractère publicitaire, les petites annonces ou les messages contenant des coordonnées personnelles seront systématiquement supprimés.
  7. Les utilisateurs ne respectant pas ces règles de manière répétée, pourront être exclus de la page sans avertissement.
  8. Les participants sont invités à réagir aux publications par des commentaires correspondants au sujet initial. Les HUG se réservent le droit de supprimer les réactions n’ayant aucun lien avec le sujet abordé.
  9. Vous êtes invités à écrire des commentaires courts, à créer des paragraphes et à ne pas abuser des majuscules. De plus, les internautes ont souvent tendance à se répondre les uns les autres : les HUG se réservent le droit de mettre fin à un débat entre internautes qui s’éterniserait.
  10. Les utilisateurs sont par défaut considérés comme des non professionnels de santé. Si un professionnel de santé donne une information médicale en tant qu’utilisateur de la plateforme, son statut de professionnel de santé doit être explicité. Les liens externes proposés dans les commentaires ne sont pas de la responsabilité des HUG.

Au plaisir de vous retrouver régulièrement sur le NEPHROHUG.

6 commentaires

  1. Avatar

    Blog fort intéressant, très bien rédigé, sur un ton neutre. Mais j’aurais aimé peut-être avoir un peu plus d’historique à lire . Car les archives remontent à 2008 . Or, le blog est plus récent. On ne comprend pas bien.Par ailleurs dans la présentation, la photo des deux auteurs semblerait fort bien venue n’est-ce-pas??
    Bonne suite
    Sylvie N.

    Répondre

    1. Avatar

      Merci bien pour votre commentaire positif, nous allons tout à fait tenir compte de vos propositions pour améliorer notre blog et allons peut-être y mettre nos « bobines »

      Répondre

  2. Avatar
    marie Laure de Decker 9 novembre 2018 à 15 h 59 min

    Bonjour le Renagel ou lePhosphorsob me fait vomir et j’ai perdu l’appetit !que faire ?

    Répondre

  3. Avatar

    Pouvez-vous me donner le taux de phosphore des aliments négatifs pour le corps avec une insuffisance rénale terminale. J’ai ce 27/11/18 6,50 lors de ma prise de sang.
    Quelle sont les conséquences de cette hausse dans le corps humain?

    Répondre

    1. Pascale Lefuel

      Au vu de vos taux de phosphore, il est absolument nécessaire de voir un diététicien spécialisé pour la maladie rénale. Le phosphore se trouve dans les poissons et crustacés, dans les abats, les laitages, fromages, certaines céréales, mais également dans tous les plats préparés et avec des agents conservateurs. Il y en a également dans les boissons type cola. Les conséquences pour le corps humain, sont essentiellement la calcification des vaisseaux, qui est délétère.

      Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *