Une Charte en hémodialyse

Bernadette Gombert le 5 décembre 2014

Qu’est-ce qu’une charte ? C’est une sorte de règlement. Les chartes sont des actes signés par plusieurs acteurs pour définir un objectif et parfois des moyens communs.

Il y en a dans presque tous les lieux publics où se côtoient différentes populations. Dans les services de dialyse, il y a des soignants, médecins, infirmiers, aides-soignants, diététiciens, consultants, assistants sociaux, secrétaires, transporteurs,  étudiants de plusieurs cursus différents….Toutes ces personnes sont là pour prendre en charge les personnes dialysées. Les familles et les amis des patients sont aussi présents à des moments différents et ils font partie également du « paysage » de l’unité de dialyse.

131113JG_centre_dyalise_031

Une des salles d’hémodialyse des HUG (Photo HUG)

131113JG_centre_dyalise_042

Un mot de bienvenue à toutes les personnes qui entrent dans le service d’hémodialyse des HUG (Photo HUG)

 

 

 

 

 

 

 

Quelquefois le dialogue entre les principaux acteurs est difficile, car on ne connaît pas toujours les raisons du mécontentement ou même de la révolte de l’autre…Aux Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG) un groupe* de plusieurs soignants (médecins et infirmiers) s’est penché sur ce problème et a pensé qu’une charte pourrait aider à comprendre les soucis et problèmes de chacun. Le groupe s’est fait aider dans la rédaction du Professeur Samia Hurst.

131113JG_centre_dyalise_020

Une discussion conviviale entre un patient hémodialysé et deux néphrologues ( photo HUG)

131113JG_centre_dyalise_018

L’infirmière est également présente lors des visites des néphrologues (Photo HUG)

Cette charte, rédigée par le groupe* a été soumis au Professeur Pierre-Yves Martin. Voici le texte original:

D’une part, l’équipe soignante de dialyse s’engage :

  • A la qualité des soins: respect des protocoles, sécurité des soins par un personnel qualifié,
  • A une relation soignant/soigné, humaine et empathique, à l’écoute de ses demandes et de ses ressentis,
  • Au respect des différences: culturelles, sociales, religieuses et à toute particularité individuelle,
  • A la confidentialité et au secret professionnel dans les échanges médico-soignants,
  • Au respect de l’intimité corporelle pendant les soins,
  • A informer le patient sur son état de santé, sur les traitements et leurs risques et sur les résultats attendus,
  • A obtenir son consentement éclairé dans les soins qui lui sont prodigués, ainsi que dans les protocoles de recherche auxquels il accepte de participer, et d’où il peut se retirer à tout moment (Hôpital Universitaire),
  • A la prise en charge de sa douleur physique et psychologique,
  • A individualiser la prise en charge médicale en tenant compte de l’âge, de la pathologie et de la souffrance du patient
  • Au respect de ses choix thérapeutiques, en s’assurant de la bonne compréhension des informations, d’un délai de réflexion suffisant, et la possibilité d’avoir recours à un 2ème avis médical,
  • A respecter l’accès à son dossier médical,
  • A la réalisation de ses directives anticipées (dans l’éventualité d’une incapacité future à exprimer ses choix thérapeutiques)

D’autre part, nous invitons le patient à s’engager :

  • A avertir en cas d’absence à une séance:
  • Dès 7h pour la séance du matin
  • Avant 10h pour la séance de l’après-midi
  • A Participer activement à sa prise en charge en respectant le contrat de soin :
  • Horaires, durée des séances de dialyse, rendez-vous aux examens
  • Signaler tout évènement  pouvant  interférer dans le traitement
  • A respecter les autres patients et les soignants au niveau du langage et du comportement,
  • A éviter toute violence verbale et physique,
  • A respecter la tranquillité de chacun en étant discret dans ses activités,
  • A s’abstenir de photographier ou de filmer les autres patients ou soignants sans leur accord,
  • A utiliser de façon modérée le portable (éviter les sonneries bruyantes),
  • A utiliser impérativement les casques pour l’usage de la télévision,
  • A limiter les visites (petit nombre de visiteurs et temps limité de la visite. Les visites ne sont pas possibles pendant l’heure de branchement et débranchement pour diminuer le risque des infections),
  • A avoir une bonne hygiène corporelle et une tenue vestimentaire propre,
  • A porter une tenue décente avec notamment le port de sous-vêtements.
131113JG_centre_dyalise_022

Les patients ont à leur disposition une télévision,  ils regardent leurs émissions avec des écouteurs pour ne pas gêner leurs voisins (Photo HUG)

131113JG_centre_dyalise_029

Les soignants out une vue panoramique des salles de dialyse pour continuer leur surveillance pendant leur travail administratif (photo HUG)

Le groupe* HUG qui a élaboré ce travail : Pascale Lefuel, Cathy Rastello, Ada Yamani, Laurence Borgniat et Brigitte Cassagnes, infirmières en  dialyse, Professeur Pierre-Yves Martin, Chef de Service de Néphrologie HUG, Dr Vincent Bourquin, néphrologue, Hôpital de La Tour à Meyrin. Nos remerciements au Professeur Samia Hurst.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Charte

http://www.unige.ch/medecine/ieh2/ethiqueBiomedicale/collaborateurs/SamiaHurst.html

Publié par Bernadette Gombert

2 commentaires

  1. […] aussi l’article sur notre charte en hémodialyse (article du 5 décembre […]

    Répondre

  2. Je VAIS AU DIALYSE A
    PAYERNE SUPER GENTIE
    PERSONNEL SERIEUX DO
    DU PR

    Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *