Contrôle de l’INR par ponction capillaire

Avatar Bernadette Gombert le 8 février 2016

Notre article précédent traitait de la surveillance de L’INR chez les patients sous Anti Vitamine K (AVK) comme anticoagulant. Il faut savoir qu’il existe des petits appareils qui permettent aux patients de le surveiller eux-mêmes. Il s’agit d’appareils qui ressemblent aux appareils de mesure de la glycémie  que toutes les personnes diabétiques connaissent bien et qui mesurent l’INR. Le résultat est fourni en quelques secondes à l’aide d’un prélèvement capillaire sanguin fait au bout d’un doigt et de bandelettes réactives.  Pour les patients en hémodialyse cela n’a pas beaucoup d’intérêt car 3 fois par semaine il est très facile de faire une prise de sang, mais pour les autres personnes (en dialyse péritonéale, transplantées ou en pré dialyse) sous AVK cela pourrait être intéressant. L’intérêt de cette technique  reste limitée aux patients formés et aptes.

Les globules sanguins. Image

Les globules sanguins. Image Rebelle-santé

Le contrôle de l’INR par ponction capillaire présente de nombreux avantages pour le patient sous AVK , car il doit surveiller son INR au moins une fois par mois :

  1. Il simplifie la vie du patient, en particulier pendant les voyages à l’étranger (difficulté de trouver un laboratoire, difficulté de contacter son médecin traitant)
  2. Il rassure le patient qui maîtrise alors son traitement
  3. Il est préférable à la prise de sang quand les veines sont abîmées.

On peut utiliser ces appareils de trois façons différentes:

  1. L’autogestion: le patient effectue lui-même sa ponction capillaire au bout du doigt et de plus il adapte sa dose d’anticoagulant. Les patients sont alors très impliqués dans leur traitement, mais ils doivent avoir reçu une formation et ces patients sont bien sélectionnés.
  2. L’autocontrôle: le patient effectue lui-même sa ponction capillaire au bout du doigt puis contacte son médecin (téléphone, mail, sms ou fax) qui adaptera la posologie du Sintrom
  3. Un contrôle de l’INR par ponction capillaire en cabinet médical ou à l’Hôpital: dans ce cas c’est plus rapide et moins invasif que la ponction veineuse, mais le patient doit quand même se déplacer

– Puis-je mesurer moi- même mon INR ? 
Oui, mais attention il serait totalement déraisonnable de le faire sans être bien d’accord avec vos médecins. C’est un geste qui doit s’apprendre et l’interprétation de votre taux d’INR est délicat. Soyez autonome à la seule condition d’avoir l’accord des médecins, il y va de votre santé, ne prenez pas de risque.

Aux Hôpitaux Universitaires de Genève, dans le service de Médecine de Premier Recours, au 2ème étage, les infirmières utilisent cet appareil, (ce n’est pas le patient lui-même qui effectue le geste) quand l’ordre médical ne demande qu’une mesure de l’INR.  Ainsi grâce au prélèvement capillaire, les veines précieuses des patients sont préservées. Lors de l’initialisation du traitement anticoagulant, le suivi se fait par contrôle veineux jusqu’à la stabilité de l’INR. Ensuite on fait une comparaison le même jour de l’INR en veineux et en capillaire avant de commencer les contrôles capillaires. Un résultat d’INR capillaire égal ou supérieur à 4 demande un contrôle veineux systématique.

Puis-je acheter un appareil d’automesure d’INR, même si je suis un adulte ? 

Oui. Toutes les pharmacies peuvent délivrer un tel appareil. Mais il faut se renseigner sur le remboursement avant. Sur le marché il y en a beaucoup, en voici juste trois. Le Coagucheck est le plus utilisé à Genève.

CoaguChek_XS

Coaguchek XS Image: automesure.com

Coaguchek XS

Commercialisé par Roche Diagnostic cet appareil fonctionne comme les lecteurs de glycémie : il comprend un lecteur disposant d’un écran où s’affiche le résultat après dépôt d’une goutte de sang sur une bandelette réactive.
Comment cela marche ? Poser l’appareil sur une table ; piquer le côté d’un doigt, en 15 secondes maximum déposer la goutte de sang sur la bandelette. Le résultat s’affiche sur l’écran dans la minute.
L’appareil pèse 127 gr. mesure 138 X 78 X 28 mm. Le prix TTC du lecteur CoaguChek XS est de 790 € TTC ( le coffret de 24 bandelettes est à 120 € TTC), (prix Janvier 2013).

inr_ratio_2_petit

INRatio: image: www.avkcontrol.com

INRatio

Commercialisé par la Société ALERE cet appareil comprend un lecteur disposant d’un écran où s’affiche le résultat après dépôt d’une goutte de sang sur une bandelette réactive.
Il est vendu en pharmacie au prix de 790 euros TTC (prix 2013).

 

qLabs® INR TP commercialisé par  MICROPOINT Bioscience Ltd (770 euros)

 

 

 

 

Sources:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Taux_de_prothrombine

http://www.rebelle-sante.com/search/node/INR : Dr. Daniel Gloaguen – 27/11/2015 – 09:16

*http://www.sfdial.org/ressourcesSfd/2012/UESFD/HANNEDOUCHE.pdf

Chan KE & al. Jasn 2009;20:2223

http://www.automesure.com/Pages/avk-achat.htm

http://www.automesure.com/library/pdf/auto-INRatio.pdf

http://www.farlamedical.com/Coaguchek_xs/language/fr

http://www.sfav.org/Publication/SFAV2012/051.pdf : Dr Cannaud Montpelier

www.avkcontrol.com

http://www.revmed.ch/rms/2009/RMS-218/Avantages-du-controle-de-l-anti-coagulation-orale-par-INR-capillaire

http://www.santeshop.eu/boutique/INR-International-Normalized-Ratio-qLabs-INR-TP-analyse-de-sang.cfm?gclid=CNKIwom86MoCFeEp0wodh8MEhg

 

 

 

Avatar

Publié par Bernadette Gombert

Un commentaire

  1. Avatar

    I really wish there were more areiclts like this on the web.

    Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *