Une formation certifiante pour les infirmières de dialyse

Bernadette Gombert le 29 décembre 2012

Les soins spécifiques prodigués aux personnes souffrant d’insuffisance rénale par  les infirmières*, dans les centres de dialyse, ou de néphrologie deviennent de plus en plus complexes et l’évolution des techniques est rapide.

Ce constat représente la mise en œuvre de compétences de haut niveau combinant maîtrise technique, habileté et dextérité dans l’utilisation des matériels, la vision d’ensemble des situations et l’analyse précise des modifications.

Sur la base d’une réflexion préliminaire et de l’identification des besoins spécifiques des infirmières de dialyse, l’intention d’une formation CAS SPIR a été précisée par la Direction des soins du CHUV, la Direction des soins des HUG, et l’HESAV, du fait de leur expertise dans ce domaine interventionnel. Cette nouvelle formation est donc le résultat d’un partenariat HESAV-HUG et CHUV.

Cette formation est destinée aux infirmières qui interviennent dans le milieu de la dialyse (hémodialyse et dialyse péritonéale) dans les services pour adultes et en pédiatrie. Elle est plus particulièrement destinée aux professionnelles dont l’expérience dans ce champ d’intervention est encore restreinte et qui doivent développer des connaissances et des compétences particulières. Les infirmières qui ont déjà une expérience plus longue en dialyse peuvent s’inscrire car la formation vise aussi le développement de savoirs professionnels spécifiques et une consolidation des pratiques. Elle augmente également les possibilités de mobilisation et de transfert des compétences.

Le CAS SPIR a été ratifié par les Conseils des domaines de Santé et travail Social de la HES-SO le 4 novembre 2010 et la première édition a débuté en janvier 2011. Seize personnes, toutes infirmières en Néphrologie ont participé à cette première volée.

 Cette formation, divisée en 3 modules A, B, et C, associe une approche et des moyens didactiques propres à la pédagogie d’adulte (mises en situation sur le terrain, pratique accompagnée, études de cas clinique, ateliers pratiques, etc.). Elle fait appel à des intervenants issus de la pratique infirmière, médicale, psychologique et sociale. Elle s’enrichit grâce à l’implication directe des participants et des enseignantes par la mise en commun de leurs réflexions et des expériences vécues.

 Le cursus se déroule en cours d’emploi et en alternance. Il est organisé en sessions de deux à trois jours sur une année et correspond à 15 crédits ECTS, répartis en 168 périodes de cours sur 25 jours à Genève ou à Lausanne, et environ 300 heures de travail personnel.

Le contenu de la formation  comprend 3 modules (voir encadré) et le développement de trois types de compétence.Les compétences d’interventions touchant aux soins et traitements des patients en situation de pré-dialyse, d’hémodialyse aiguë et chronique, de dialyse péritonéale  et de transplantation (Module A). Les compétences touchant à la communication avec le patient et son entourage et au  sein de l’équipe soignante (Module B). Les compétences illustrant une maîtrise approfondie du domaine de l’insuffisance rénale chronique, des enjeux psycho sociaux et économiques (Module C).

Madame Christine Oudy, Infirmière cheffe du service de dialyses, de néphrologie et du centre de transplantation d’organes du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois à Lausanne (CHUV) est responsable pédagogique de cette formation. Elle est également responsable du Module B.

Madame Anne Françoise Pirlet, Professeure à la Haute Ecole de Santé Vaud. (HESAV) est responsable du Module C.

Je suis moi-même responsable du module A.

Pour accéder au CAS en Soins aux Personnes en Insuffisance Rénale, les candidates doivent être titulaires d’un diplôme professionnel d’infirmière HES ou équivalent, et doivent exercer dans un service ou centre de dialyse au moment de l’inscription. Il faut obtenir l’accord de l’employeur et bénéficier d’une accompagnatrice de terrain, experte du domaine désignée par l’employeur pour la période de formation.

 Pour obtenir le Certificate of Advanced Studies HES-SO CAS en Soins aux Personnes en Insuffisance Rénale, la participante doit satisfaire à deux conditions cumulatives, soit : obtenir les crédits correspondant aux trois modules et être présente au moins à 90% des journées de cours.

 L’évaluation globale de la première volée en 2011

Cette formation a fait l’objet d’un suivi et d’une évaluation rigoureuse. En effet, chaque demi-journée organisée sur un ou deux thèmes a été évaluée par les étudiants.

Tous les participants ont estimés que les compétences visées par les trois modules sont pertinentes et que les travaux de validation sont en cohérence avec la nature de l’apprentissage. Par contre quelques étudiants ont exprimé que l’investissement personnel avait été plus important que celui attendu.

Concernant l’évaluation globale des participants 2011 du CAS SPIR, sur une échelle de 1 à 10 le niveau de satisfaction est de 8,65/10. Les commentaires expriment les remerciements aux intervenants et à leur engagement.

Aux vues des résultats très positifs de cette première expérience, il est prévu de la reconduire sous pratiquement la même forme mais en y intégrant les éléments d’amélioration mis en évidence par l’évaluation. Le Comité Pédagogique est en train de finaliser la planification de l’édition 2013 qui commencera en mars  prochain, et les inscriptions sont ouvertes.

Bernadette Gombert-Jupille

Source: REVUE  ASI décembre 2012

 

Publié par Bernadette Gombert

7 commentaires

  1. bonjours je suis infirmier de dialyse au Maroc et j’aimerais bien suivre une formation en dialyse pour améliorer mais compétences don le dialyse
    merci d’avance pour vautre réponse

    Répondre

  2. je suis un ancien infirmier .mais je suis faible dans le piquage des fistules des dialyses.comment faire pour avoir une main assez rapide sans causer de degats

    Répondre

  3. bonjour pour avoir une main très rapide il faut brancher les malades pas malle de fois pour habitue les picages des malades et il faut palpe le site de la fistule en navale et en ement j’espère que vos avez réussie mercis et bon courrage

    Répondre

  4. je suis infirmier algérienne mais j’ai un problemeen per dialyse mes malades presente l’hypotension a reptation comment je correcte cette manifestation mercis

    Répondre

  5. Bangoura Ibrahima sory 26 septembre 2017 à 15 h 46 min

    Je suis infirmier à l’hôpital de kamsar depuis 2003 je souhait m’inscrire dans le cadre de formation en centre hémodialyse. Qu’elles sont les conditions et le coût de la formation et la durée

    Répondre

    1. Pascale Lefuel

      Bonjour, Je suis navrée de la réponse quelque peu tardive pour l’accès à la formation CAS en soins aux personnes en insuffisance rénale. Les conditions d’admission sont les suivantes :

      • Le CAS est ouvert aux professionnels qui répondent aux conditions suivantes : 1 – Etre titulaire d’un diplôme professionnel d’infirmier-ière HES (Hautes Ecoles Spécialisées) ou équivalent.2 – Exercer dans un service ou centre de dialyse ou structure appropriée au moment de l’inscription. 3 – Obtenir l’accord de l’employeur. 4 – Bénéficier d’un accompagnateur de terrain, expert du domaine pendant la période de formation. La maîtrise du français (écrit et parlé) niveau B2 est indispensable.
      • Cependant il s’agit d’une formation continue, en cours d’emploi (9 sessions de 2 à 3 jours/mois). Pour un résident à l’étranger cela va représenter passablement de difficultés et de déplacements.
      • Cette formation continue (à l’instar des autres FC) ne peut pas être « le motif » d’une demande de permis étudiant ou autre permis de séjour/résidence : dans aucun cas, l’école n’entreprend de démarches en lien avec l’obtention d’un permis quelconque…
      • Il n’y a pas non plus de « mise à disposition » d’un lieu d’exercice professionnel, type stage.
      Espérant avoir répondu clairement à vos questions, je vous souhaite bonne continuation pour votre carrière professionnelle.

      Répondre

  6. Bo jour je suis infirmiere depuis 2014…je suis camerounaise et je souhaiterai suivre une formation en hemodialyse…quels sont les possibilités et le coût svp..

    Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *