La bientraitance en Hémodialyse

Pascale Lefuel Pascale Lefuel le 20 novembre 2017
Poster de la néphrologie sur la bientraitance

La bientraitance au cœur des soins
Poster réalisé par l’équipe de Néphrologie
Maria, Laurinda, Ada & Olgica

Le 9 novembre 2017 s’est tenu le 4ème Forum des aides-soignantes et des aides en soins et accompagnement s’intéressant à la bientraitance. Pour la première fois elles ont élaboré des affiches (12 posters) illustrant cette thématique, et elles ont intégré le comité d’organisation du Forum.

Nous avons été chaleureusement accueillis par Michel THERIAULT , responsable des soins du département des spécialités de médecine et président du comité d’organisation du Forum, Mme Sandra MERKLI, directrice des soins et le Pr Arnaud PERRIER, directeur médical, qui ont souligné l’importance de ce sujet tout en reconnaissant la valeur du travail des soignants.

Le directeur géneral des HUG, Mr Bertrand LEVRAT a marqué sa présence en exprimant sa reconnaissance face au travail des soignants.

Le Pr Samia HURST, bio éthicienne (UNIGE) a abordé les complexités découlant du« Vouloir faire le bien », a des degrés différents, dans le respect des valeurs et des priorités de chacun. « Les professionnels de santé ont de l’expérience, un savoir, mais ils ne peuvent pas vivre à la place du patient ».

Le Pr Claudine BURTON-JEANGROS, sociologue(UNIGE) a très bien illustré « la mise à l’épreuve de la bientraitance par la diversité des patients ». Cette diversité  nourrit la richesse des relations humaines, malgré la complexité de certaines situations de soins. Et l’intention de « vouloir bien faire » est toujours positive, même s’il persiste des incompréhensions des soignants/soignés.

Nous avons le devoir, nous soignants d’adopter des attitudes de bienveillance, de tolérance, d’empathie envers le patient et ce dans le respect de son identité socio-culturelle. Une relation de confiance est primordiale, à travers les gestes, les mots, le toucher. Ces actes, cette écoute accompagnant le soin lui donne un sens, et permettront de renforcer le lien soignant/soigné. Nous avons pu visualiser cette démarche « d’humanitude » grâce à l’expérience d’une équipe pluridisciplinaire à l’Hôpital de Bellerive. Méthodologie de soins Gineste-Marescotti

Les témoignages de 2 patients partenaires HUG, issu du projet vision 20/20, ont révélé l’importance de prendre en considération le ressenti de chaque patient. A travers chacun se trouve un parent, un enfant, un conjoint, un professionnel déterminant son identité unique. Dialoguer, écouter, c’est construire la relation.

« Entretenir le lien c’est nourrir le soin ».

Article co-écrit par : Maria, Laurinda, Ada & Olgica

 

 

Pascale Lefuel

Publié par Pascale Lefuel

Infirmière spécialiste clinique de néphrologie.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *