Qu’est-ce que l’hyperkaliémie ?

Pascale Lefuel Pascale Lefuel le 19 octobre 2018

L’hyperkaliémie est un taux de potassium (K+) sanguin trop élevé. La norme se situe entre 3.5 et 5.0 mmol/l.

Etant donné que le rein joue un rôle majeur dans la régulation du potassium, les patients en insuffisance rénale sont particulièrement exposés à un risque d’hyperkaliémie.

Le potassium est un électrolyte. Il intervient dans la contraction musculaire, en particulier celle du muscle cardiaque. L’hyperkaliémie peut être à l’origine de faiblesses musculaires, ainsi que de troubles du rythme cardiaque pouvant provoquer un arrêt cardiaque.3 tracés d'ECG normal, avec hyperkaliémie modérée et franche

Les facteurs prédisposant à l’hyperkaliémie sont :

  • La maladie rénale
  • une acidité du sang trop importante
  • le diabète
  • Les maladies cardiovasculaires
  • un régime alimentaire trop riche en potassium
  • des traumatismes et des blessures graves
  • maladie endocrinienne (la maladie d’Addison)
  • la prise de certains médicaments

Y a-t-il des symptômes ?

Pas forcément, le patient peut être surpris lorsque le médecin l’informe de son taux élevé de potassium, car il n’a rien ressenti. D’autres patients peuvent ressentir une faiblesse musculaire, leurs jambes ne les portent plus, allant jusqu’à la paralysie éphémère.

Quel traitement face à l’hyperkaliémie ?

Il existe des médicaments appelés : chélateur du potassium (Résonium ®, Sorbisterit ®, Veltassa®), ce sont des poudres à diluer avec de l’eau ; qui lorsqu’elles sont absorbées, se lient au potassium dans le tube digestif, et le complexe ainsi formé est ensuite éliminé par les selles.

Adapter son régime alimentaire, en diminuant les aliments riches en potassium, tel que :

  • Fruits & légumes : banane, abricot, kiwi, choux, épinard, pommes-de-terre, potiron, avocat….éventail de fruits & légumes riches en potassium
  • Légumineuses : Lentilles, les haricots blancs et rouges…
  • Les fruits secs et oléagineux : abricots secs, dattes, raisins, pruneaux, noix, amandes pistaches…
  • Le chocolat noir
  • les boissons instantanées : café, chicorées…
  • Autres boissons : cidre de pommes, jus de légumes…

Un entretien personnalisé avec le diététicien sera fortement conseillé.

La plupart des légumes ainsi que les pommes de terre sont également riches en potassium lorsqu’ils sont crus. Il existe cependant des astuces de cuisson qui permettent d’éliminer une grande part de ce potassium. Couper les légumes en petits morceaux, puis les cuire dans une grande quantité d’eau.

L’hémodialyse est le seul moyen d’éliminer efficacement le potassium lors d’insuffisance rénale terminale. Cette technique permet d’éliminer rapidement le surplus de potassium de l’organisme.

Si vous êtes suivis pour une insuffisance rénale, pensez à en parler avec votre néphrologue.

Rev Med Suisse 2018 : Traitement de l’hyperkaliémie version 2.0

www.renaloo.com/infos-sante2/la-dialyse/la-dietetique?start=1

 

Pascale Lefuel

Publié par Pascale Lefuel

Infirmière spécialiste clinique de néphrologie.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *