Syndrome des jambes sans repos

Bernadette Gombert le 31 mai 2016

jambe_sans_repos_670

Les troubles du sommeil, l’insomnie, le syndrome de l’apnée du sommeil et le syndrome des jambes sans repos (SJSR) sont fréquents chez les personnes en insuffisance rénale chronique.  Communément connu sous le nom « d’impatiences » le syndrome des jambes sans repos survient chez environ 2% dans la population mais 10 -30 % des patients en dialyse en souffrent. Le syndrome des jambes sans repos tire son nom de ce besoin irrépressible de bouger les jambes afin de soulager les sensations désagréables ressenties au repos, le plus souvent en position allongée. Cela s’aggrave avec l’âge. L’immobilisation pendant les longues heures d’hémodialyse augmente le risque. La survenue du syndrome des jambes sans repos est plus élevée chez les patients atteints de maladies neurologiques ( maladie de Parkinson) dans lesquelles le système dopaminergique est impliqué, car la dopamine est un transmetteur au niveau des nerfs.

Chez les patients dialysés, l’urémie, le déficit en fer, la polyneuropathie, la surcharge hydrique, l’acidose et les problèmes vasculaires participent à ce syndrome.

restlesslegs

 

 

 

Quelles propositions pour les patients ? sjsr-1

 

 

 

 

  1. Elimination si possible des facteurs favorisants : l’alcool, le tabac et caféine
  1. Le dosage sanguin de la Ferritine renseigne sur les réserves de l’organisme en fer. Plus le taux de Ferritine est bas, plus les « impatiences » peuvent être sévères. En effet la carence en fer perturbe la production de Dopamine dans le cerveau. Dans tous les centres de dialyse, le taux de Ferritine est très surveillé. Si le patient en dialyse souffre du syndrome des jambes sans repos, c’est une raison supplémentaire de contrôler le taux de Ferritine et de corriger l’anémie.
  1. La VITAMINE D participe au bon fonctionnement du cerveau. L’idée d’une implication de la Vitamine D dans le syndrome des jambes sans repos a commencé à émerger il y a peu de temps. Premier constat : plus on s’éloigne de l’équateur, donc des régions très ensoleillées, plus le nombre de cas du syndrome des jambes sans repos augmente (Grèce 38 cas pour 1000, Norvège 143 pour 1000 et Islande 183 cas pour 1000) De quoi interpeller les patients hémodialysés qui souffrent de ce syndrome ! L’administration de Vitamine D, est prescrite, en dialyse, dans le contexte de la préservation des os et du squelette, raison de plus pour ne pas oublier ses gouttes de vitamine D.
  1. Le magnésium serait aussi recommandé en parallèle de la Vitamine D, mais surtout n’en consommez pas sans l’avis du néphrologue car votre situation rénale ne le permet peut-être pas.
  1. Les exercices physiques pendant l’hémodialyse (vélo) sont conseillés si le centre de dialyse est équipé.
  1. Une occupation mentale pendant la dialyse (lecture, jeu sur tablette, mots croisés, discussion entre patients ou avec les soignants…) semble diminuer les crises du SJSR.
  1. Si les symptômes ne cessent pas, les patients doivent se confier à leur néphrologue car certains médicaments peuvent accroitre la gêne, certains bétabloquants, certains neuroleptiques, le lithium, les antidépresseurs, des antinauséeux… votre médecin pourra peut-être les remplacer par d’autres qui ne déclenchent pas ou n’aggravent pas le trouble.
  1. Propositions de traitement médicamenteux

Le docteur Vincent Bourquin, néphrologue, préconisait déjà en 2010 dans un article du journal « di@lyser » d’essayer de stimuler le système dopaminergique. On peut employer pour cela la lévodopa (Madopar®), le ropinirole (Adartrel®, Requip®) ou le pramepixole (Sifrol®). On peut également utiliser d’autres médicaments comme la gabapentine (Neurontin®), les benzodiazépines (Rivotril®), ou les opiacés (Tramal®, Oxycontin®, Méthadone®).

Sources

Troubles du sommeil chez des patients présentant une insuffisance rénale chronique. Rev Med Suisse 2012; 8 : 458-61. M.-E. Muller R. Heinzer M. Pruijm G. Wuerzner M. Burnier

  1. http://www.revmed.ch/rms/2012/RMS-330/Troubles-du-sommeil-chez-des-patients-presentant-une-insuffisance-renale-chroniqueDi@lysez décembre 2010 Dr Vincent Bourquinhttps://vincentbourquin.files.wordpress.com/2010/01/journal-21-final.pdfRebelle santé N°173 : http://www.rebelle-sante.com/rebelle-sant%C3%A9-n%C2%B0-173/nutrithe%CC%81rapie/syndrome-des-jambes-sans-reposhttps://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_dopaminergiquehttp://www.medicalforum.ch/docs/smf/2013/24/fr/fms-01537.pdfhttp://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=maladie_parkinson_pmImage 1 :   canalvie.com

    Image 2 et 3 : bavardage.be

Publié par Bernadette Gombert

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *